L’artiste serait-il un entrepreneur qui s’ignore ?
Qu'est ce qu'un artiste entrepreneur ? Comment bien s'organiser pour vivre de son activité artistique ?

L’artiste serait-il un entrepreneur qui s’ignore ?

Aujourd’hui, nombreux sont les artistes de talents qui restent dans l’ombre, et n’arrivent pas à vivre de leur art. Les compétences techniques et artistiques ne suffisent plus. Le travail artistique est intrinsèquement lié à sa diffusion, sa communication. Il doit dépasser les murs de l’atelier ou de la salle de répétition dès lors que vous aspirez à être professionnel.

Un artiste peut-il être entrepreneur ?

Avant de développer les principaux atouts d’un positionnement entrepreneurial qui va participer à la réussite de votre activité artistique, revenons sur le statut juridique de l’artiste entrepreneur. 

En tant qu’artiste, vous le savez déjà, le cadre légal ne vous permet pas d’exercer votre art en tant que micro-entrepreneur.

Le Ministère de la Culture et de la Communication précise dans la circulaire du 28 janvier 2010 le principe d’incompatibilité : « L’exercice de la profession d’artiste du spectacle dans le cadre de la présomption de salariat est incompatible avec le régime d’auto-entrepreneur. » 

Toutefois, il existe des exceptions, voire dérogations qui vous permettent de cumuler votre statut d’artiste à celui de micro-entrepreneur. 

En effet, l’artiste est considéré comme artiste entrepreneur dès lors qu’il développe en lien de son activité artistique, d’autres activités secondaires dont l’intention est commerciale ou artisanale.

A titre d’exemple, un illustrateur affilié à la Maison des artistes dans le cadre de son activité principale, peut vendre des produits dérivés (affiches, carnets, cartes postales, textile…) ouvrir une boutique en ligne, participer à des marchés de créateurs, en tant que micro-entrepreneur.

Être entrepreneur, c'est aussi un état d'esprit.

Après ce point légal indispensable, venons en aux caractéristiques de l’entrepreneur. 

Un entrepreneur est bien plus qu’un chef d’entreprise intéressé uniquement par le but lucratif de son activité. Bien au contraire !

L’entrepreneur, s’engage. Bien souvent porté par des valeurs fortes, un besoin de sens profond, agrémenté d’une soif de liberté. Depuis quelques années déjà, l’entrepreneur souhaite apporter sa pierre à l’édifice de notre société, parfois même sa vision créatrice. 

Alors, de l’idée d’activité jusqu’a son lancement, en passant par la confrontation auprès de son public, l’entrepreneur nourrit un ensemble de réflexions et d’ajustements avant de pouvoir accomplir son oeuvre.

On parle bien du « fameux » processus de création, identique à celui de l’artiste !

Tout comme « la vie d’artiste », la vie professionnelle d’un entrepreneur est parfois semée d’obstacles, de choix décisifs…un conseil, apprenez à bien vous entourer et ne restez pas seul.

Artiste et entrepreneur, même objectif, se faire connaître.

Artiste, entrepreneur, vous avez le même objectif, être remarquables, et remarqués dans une large palette de propositions similaires à la votre. Rassurez-vous c’est tout à fait possible !

Vos écrits comme vos photos, vos démos, votre communication numérique, vos réseaux sociaux doivent être soignés pour attirer l’attention et vous démarquer. Tout cela nécessite l’acquisition ou le renforcement de compétences transversales.

La formation est d’ailleurs nécessaire pour vous simplifier la prise en main de tous les outils indispensables à assimiler et découvrir les bonnes pratiques à connaître. L’objectif étant de devenir autonome, efficace, tout en déployant une communication créative et personnelle, à votre image !

Artiste et entrepreneur, des compétences à renforcer en continue.

Gagner du temps, être organisé, réfléchir à une méthodologie de développement, au-delà de votre métier artistique, si vous souhaitez vous professionnaliser, vous allez renforcer des compétences nécessaires au bon déroulement de votre activité…comme un chef d’orchestre, un entrepreneur.

Alors, est-ce que l’artiste est un entrepreneur qui s’ignore ?

Artiste entrepreneur ou entrepreneur créatif, il est possible de concilier une approche entrepreneuriale pour valoriser votre travail artistique. A l’heure du numérique, et de l’évolution sociétale qui en découle, on vous demandera de rendre compte de votre travail pour pouvoir vous produire, exposer, publier, entrer en résidence ou répondre à un appel à projet. Et ce, de manière professionnelle et indépendante, même en étant parfois accompagné.

Aujourd’hui, comme tout entrepreneur animé par cette créativité incandescente, vous expérimentez, vous vous aventurez vers l’inconnu.

Selon nous, intégrer des outils de gestion, de communication, de diffusion, n’altèrent en rien votre statut d’artiste, bien au contraire, ces outils servent votre créativité. Un moyen de vous laisser cet espace nécessaire à votre liberté d’expression ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.